Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

Santé : un nouveau rapport scientifique met en garde contre les méfaits des ondes électromagnétiques

Paru le 07 janvier 2013, le rapport BioInitiative 2012 sonne l’alarme sur la hausse des risques sanitaires caractéristiques des ondes électromagnétiques de plus en plus présentes dans notre vie quotidienne. Les téléphones mobiles, les réseaux wifi, les ordinateurs portables ou les lignes à haute tension sont à l’origine de cancers cérébraux, de cas d’autisme, de mauvais développement des f½tus et de stérilité.

Des cas inquiétants

Entre 2007 et 2012, 1 800 recherches scientifiques ont prouvé que les ondes électromagnétiques sont de plus en plus présentes et leur degré de nocivité s’est renforcé. Que ce soit pour les micro-ondes ou les ondes radio, un classement cancérigène et des niveaux de risques biologiques devraient être établis. Selon le seuil d’exposition, les technologies de transmission provoquent des gliomes ou tumeurs cérébrales malignes, des leucémies et des cancers du sein. Des cas de trouble de développement cérébral du f½tus et des bébés ont également été rapportés. Chez les adultes, les ondes électromagnétiques augmentent le risque de maladies démentielles comme l’Alzheimer.

Des effets sur la fécondité masculine

Capables de modifier l’ADN des spermatozoïdes, les ondes électromagnétiques émises par les téléphones portables rangés dans les poches des pantalons et les ordinateurs portables installés sur les genoux diminuent la fertilité masculine.

Des réactions divergentes
Fervent militant contre l’exposition aux technologies sans fil, l’association « Robin des toits » mise sur la publication de ce rapport pour mieux sensibiliser les autorités publiques. De leurs côtés, la Fédération française des télécoms (FFT) et l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES) requièrent plus de preuve sur les effets sanitaires à court et à long terme. Enfin, une proposition de loi sur la réduction des risques encourus a été déposée à l’Assemblée nationale par le groupe écologiste.