Le guide de votre bien-être à domicile

Onde électromagnétique

Ondes électromagnétiques : vigilance et principe de précaution

téléphone portable

© Momentum - Fotolia.com

Nous sommes la plupart du temps exposés aux ondes électromagnétiques qui se propagent dans notre environnement quotidien. Mais que savons-nous réellement des effets que ces ondes peuvent avoir sur notre organisme à court et à long terme ?
  1. Des études peu concluantes
  2. Des symptômes possibles
  3. Hypersensibilité aux ondes
  4. Appliquer le principe de précaution

Des études peu concluantes

Il est très difficile d'établir une relation entre les ondes électromagnétiques et la santé. En effet, comment affirmer qu'un symptôme est la conséquence d'une exposition à une onde électromagnétique ou d'un autre facteur ? Depuis plus de vingt ans, les études se succèdent mais aucune conclusion n'a été réellement établie quant aux effets des ondes sur notre santé à court et à long terme. Ce qui est sûr, c'est que le risque lié aux ondes électromagnétiques est tout à fait relatif par rapport à d'autres types d'irradiations, comme les irradiations nucléaires par exemple. De même, le temps de latence est extrêmement long et les symptômes observés lors des expériences peuvent être dus à de nombreux facteurs. Enfin, il est difficile de constituer des groupes de témoins à exposition nulle car pratiquement tout le monde à déjà été exposé une fois à ce type d'ondes, ce qui fausse forcément les résultats.

Des symptômes possibles

Certaines études se sont intéressées aux symptômes ressentis lors d'expositions prolongées aux ondes électromagnétiques. Elles ont mis en exergue certains symptômes récurrents, qui pourraient en être la conséquence. On notera, notamment, les palpitations, les insomnies, les angoisses ou les maux de tête. De même, l'exposition chronique et prolongée aux ondes près des lignes à haute tension a été étudiée par les scientifiques. Ceux-ci en ont conclu qu'une forte exposition aux ondes pourrait être à l'origine de cancers ou de maladies l'Alzheimer, mais aucun lien précis de "cause à effet" n'a pu être directement établi.

Hypersensibilité aux ondes

Certaines personnes se disent "hypersensibles" aux ondes électromagnétiques. En effet, pendant et après chaque exposition, elles ressentent des symptômes physiques chroniques : picotements, sensations de décharges dans le corps, maux de tête, oreilles qui chauffent, palpitations cardiaques, sensations de brûlures... Les électrohypersensibles ressentent également des troubles psychologiques récurrents tels que l'anxiété, les insomnies, la spasmophilie... L'électro-sensibilité est aujourd'hui reconnue comme une maladie réelle par de nombreux spécialistes, mais pas toujours bien acceptée par le reste de la population.

Appliquer le principe de précaution

À ce jour, il est impossible de conclure à la dangerosité ou à l’innocuité des ondes électromagnétiques sur l'organisme humain. Dans le doute quant aux conséquences possibles pour notre santé, mieux vaut limiter au maximum la surexposition aux appareils électriques dans notre quotidien. Pour cela, il existe des moyens simples mais efficaces. La nocivité d'un champ magnétique décroît rapidement avec la distance, il suffit donc tant que possible de s'en éloigner. Placer les sources électriques suffisamment loin des endroits où l'on séjourne longtemps, comme le canapé, le lit ou le bureau, permet donc de réduire l'intensité et la durée de l'exposition. Aussi, il est recommandé de ne pas dormir près d'un radio-réveil, d'un ordinateur, d'une télévision, d'un téléphone sans fil, d'une borne wifi ou d'un mobile allumé. Enfin, mieux vaut privilégier le kit main-libre de son téléphone portable et ne pas téléphoner quand la réception est mauvaise, car c'est dans ce cas précis que le mobile émet le plus d'ondes.